Archives du mot-clé habitat groupé

Café : Les Systèmes d’échanges

Pour ce nouveau Café, nous sommes accueillis à Ermont dans le local du Repair Café.rc

Ce matin comme chaque samedi, en ce lieu des bénévoles, bricoleurs en tout genre et au grand cœur ont accueilli des ordinateurs récalcitrants, des fermetures éclair défaillantes, des vélos grippés, des chaises bancales pour les soigner avec l’aide de leurs propriétaires. Un moyen de lutter contre le gaspillage, l’obsolescence, dans le partage et la bonne humeur.

Plusieurs Repair-Cafés fonctionnent dans notre département, quelques informations sur le site :

http://repaircafe95.fr/

Ou sur facebook https://www.facebook.com/repaircafevaldoise

 

lacherLâcher de bonnes nouvelles :

Elles s’envolent, se confrontent et discutent manifestement elles envahissent tout l’espace : les Incroyables Comestibles s’installent à Viarmes, à St Leu, L’association l’écho-logic fête ses 3 ans, une recyclerie- ferme urbaine est ouverte à Paris, une initiative de bourse d’échanges entre professionnels  est imaginée, une exposition se tient à Cergy sur les monnaies locales complémentaires, des luttes contre les grands projets inutiles trouvent un écho plus large, une bienveillance s’instaure entre des voisins, l’état reconnait sa responsabilité dans l’internement des Tziganes, un nouveau médicament contre la maladie d’Alzheimer va être testé, un restaurant pour abeilles est ouvert…… Voyons et prenons le temps de nous interroger, nous trouverons  des raisons de nous réjouir.

N’hésitez pas à nous communiquer régulièrement les initiatives positives que nous pourrons relayer sur notre page d’actualités : https://www.facebook.com/cafedesbonnesnouvelles95/

Tisser les liens :

Construire l’échange par le jeu, ce sera l’étape suivante de notre rencontre.

Nous sommes tous détenteurs de compétences et avons tous des besoins à satitoilesfaire. C’est ce que traduisent les cartes qui sont distribuées aux participants. Participons à cette large bourse d’échanges virtuelle et voyons ce qui en résulte : un réseau complexe d’échanges qui telle une toile nous relie tous.

Et en conclusion le sentiment que, potentiellement, nous aurions tous pu exprimer ces demandes et offrir bien des services !

Formidable, c’est justement l’objet des présentations qui vont suivre !

sel

Les systèmes d’échanges locaux :

Ils sont arrivés en France dès 1994 et sont aussi présents dans plusieurs pays, C’estfilm-belge d’ailleurs une expérience en Belgique que ce reportage relate. Un profil assez  complet de la démarche :

https://www.youtube.com/watch?v=2lzP9CiQz0s

 

dominique-dore

Témoignage complémentaire :

https://youtu.be/eP2EbN4nRtM

Dominique Doré, membre des SELs Ile-de-France, présente la particularité des SELs, leur philosophie et utilité. Interview réalisée à l’occasion de la Semaine internationale des monnaies sociales et communautaires qui s’est tenue à Lyon les 16-18 février 2011.

Dans notre département, coexistent plusieurs SELs.

anneAnne Perermontrot représente le SELd’Ermont et nous raconte la vie très pratique quotidienne du SEL à travers ses rencontres et ses échanges, sa gestion.

ermont-ligne

Le SEL d’Ermont va fêter ses 20 ans. Il compte environ 85 adhérents.Un catalogue répertorie toutes les offres, une permanence tous les premiers samedi du mois, des repas festifs permettent aux adhérents de se rencontrer et de renforcer les échanges.

Contact Anne Perrot 01 34 15 08 08 / selermont@free.fr /  site : http://selermont.free.fr

 

Christine  Cavro présente le SEL de Cergy (1 des 2 SELs présents sur la Communauté d’alogo_sel_de_cergy_variantegglo), dont le fonctionnement, les activités, les animations sont assez christinesimilaires  aux propositions précédentes.

http://seldecergypontoise.fr

Le SEL de Cergy utilise les outils informatiques de gestion mis en place par le Collectif des SELs. Un collectif créé en 2014 qui propose la mutualisation de services tels que l’assurance, le numérique, l’hébergement de sites, ainsi qu’un accompagnement aux créateurs de Sel, de manière collaborative grâce à un wiki. (Un bel outil si vous pensez exporter l’idée !)      https://collectifdessel.org/)

Le SEL de Cergy œuvre en étroite collaboration avec la commune et participe régulièrement aux animations diverses.

Plusieurs membres du SEL relient leur implication au mouvement des Villes en Transition.

monnaieLa monnaie utilisée dans les SELs s’apparente aux monnaies locales complémentaires. Pas de spéculation, il est possible de s’endetter (dans un plafond défini) sans intérêt, le lien suivant vous en apprendra plus :

https://www.financite.be/fr/reference/systeme-dechange-local-sel-une-monnaie-mais-differente

 

Enfant de l’esprit des SELs : la route des SELs.marie-claire

Marie Claire nous offre cette définition : La Route des SEL est une association qui a pour but de favoriser les rencontres entre adhérents des SELs en utilisant leurs possibilités d’hébergement, dans toute la France et même dans le monde entier. « C’est un pari de confiance, d’ouverture et de dialogue; c’est un état d’esprit. »

Chaque expérience vécue par les participants est unique à l’image des relations qui se créent et des 3150 personnes répertoriées dans la catalogue.

Pour participer, il faut évidemment être acteur d’un SEL. http://route-des-sel.org/fr

Que d’arguments pour rejoindre un SEL ou le faire découvrir à des amis à travers la France !

Un outil tout neuf compile 621 structures sur le territoire français.

Annuaire des SELs :             http://annuairedessel.org

annuaire

accorderieVenues du Canada, depuis quelques années un nouveau mouvement s’établit en France, les Accorderies. Un reportage – à l’accent inimitable- en résume l’esprit :

https://www.youtube.com/watch?v=B0ewrqOLF8g&feature=youtu.be

Pour comprendre la différence entre SEL et Accorderie, il faudra interroger l’initiateur du mouvement, Joël Lebossé : https://www.youtube.com/watch?v=MpoySNsyAzQ

Car cette simple présentation ne suffira pas :accorderie1

« Une Accorderie est un organisme visant à lutter contre la pauvreté et l’exclusion sociale en développant, par l’échange de services et la coopération, les conditions d’une amélioration de la qualité de vie de tous ses membres. C’est une organisation économique marchande non monétaire où les services échangés ont une réelle valeur, soit celle du temps et des talents offerts et reçus par les AccordeurEs. Il y a création d’une « monnaie sociale » basée sur le temps. »

29 communes en France accueillent actuellement une Accorderie.

Un lien avec une présentation d’un partenariat en France.

https://www.youtube.com/watch?v=MWhyk-PNSYc

Le site : http://www.accorderie.fr/

SELs et accorderies sont des exemples. « Echanges de services ou de savoirs, entraide entre générations, nouveaux commerces : aujourd’hui, partout en France, de nouvelles solidarités voient le jour. Des hommes et des femmes ont décidé d’agir en bas de chez eux, dans leur ville ou dans leur quartier. A Chambéry, «L’Accorderie» propose de s’entraider en fonction des compétences de chacun. A Saint-Nazaire, Cédric a installé des potagers en libre-service. Jacques-Henri, Yann et Nicolas, étudiants en école de commerce, récupèrent des costumes pour les offrir à des demandeurs d’emploi. A Reims, une association propose à des jeunes de partager le logement d’une personne âgée. »

C’est le résumé du documentaire « Ensemble c’est mieux » :

https://www.youtube.com/watch?v=Nk2rri7kN0o

Après quelques semaines de vie commune, Rodin et Yolande dînent ensemble et partagent des moments de complicité.ic

 

sosPrès de chez nous, à Taverny, nous souhaitons vous présenter une association « SOS urgences mamans » créée par des femmes pour venir en aide, bénévolement, à des parents ayant un problème ponctuel de garde. Cette association recherche toujours des bénévoles pour assurer ce service de proximité et de solidarité.

Contact Taverny Annie 06 79 81 98 40

Et un complément d’informations sur le site du « journal de François » :

http://www.journaldefrancois.fr/-sos-urgences-mamans-l-association-de-taverny-recherche-des-benevoles.htm

 

mytrocL’arrivée du multimédia, bien postérieure à la création des SELs, en a grandement facilité le développement et  la gestion. Aujourd’hui le Web ouvre un site, qui à l’échelle nationale, propose de faciliter  les échanges de biens et de services contre des noisettes : Mytroc

https://www.youtube.com/watch?v=trEVojdZxbo

https://mytroc.fr/

La proximité, la socialisation, les rencontres sont très importantes dans le fonctionnement des systèmes d’échanges. Le Web réussira-t-il à s’inscrire dans cette démarche ?

 

Nous souhaitions terminer ce Café par un focus sur des sujets que nous avons évoqués précédemment.

* Nous avions traité de l’information et des sources de bonnes nouvelles. Dans ce cadre, nous avions nommé les « Carnets de Campagne » présentés par Philippe Bertrand, à 12h30, chaque jour de la semaine sur France Inter (FM 87.8). C’est avec plaisir que nous avons entendu l’annonce de notre Café sur les antennes de la radio. Merci

https://www.franceinter.fr/emissions/carnets-de-campagne/carnets-de-campagne-28-octobre-2016

cresson* Nous avions accueilli l’association « Terre de liens » qui travaille à la protection des terres agricoles et à l’installation de maraichage biologique. Une souscription était ouverte pour aider à l’achat d’une cressonnière dans l’Essonne. Pari gagné!

https://www.terredeliens.org/la-cressonniere-saint-eloi

29-oct-2016-6

 

* Nous avions rencontré le mouvement des Incroyables Comestibles. Aujourd’hui plusieurs bacs petits ou grands,  s’installent dans nos villes Herblay, Cormeilles, Saint Prix, Eaubonne, et Saint Leu….

 

* Nous avions imaginé des boites de gratuité fabriquées par des participants au Café, à boiteinstaller sur notre territoire. Premières naissances à Saint Leu et Jouy le Moutier, mais nous sommes sures que vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous envoyer des photos, (avec la ville).

gratuite

* Les nouveaux projets d’habitat participatif en Ile de France sont rares. C’est pourquoi nous sommes  ravies d’apprendre la naissance d’une initiative à Valmondois (95). Projet à suivre donc.

Et pour attraper quelques bonnes nouvelles, vous pouvez garder le lien: https://www.facebook.com/cafedesbonnesnouvelles95/

 

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Café : L’habitat participatif

Dans le bel écrin de la MELC de Courdimanche (que quelques-uns ont eu bien du mal à trouver), nos bonnes nouvelles ont circulé de bouche à oreille ensoleillant l’atmosphère et faisant  oublier le déluge extérieur. Merci à tous d’avoir participé à cet échange !

Si vous souhaitez poursuivre la diffusion des bonnes nouvelles, n’hésitez pas à nous les faire connaitre, nous avons créé une page Facebook à cet effet :facebookwww.facebook.com/cafedesbonnesnouvelles95

 

Le 27 mai, comme chaque année, c’était la fête des voisins. L’occasion pour nous de lancer un petit sondage auquel vous pouvez jouer ou rejouer.

Avec vos voisins avez-vous déjà ……

  • partagé un apéritif ?
  • donné un œuf ou 1 kilo de farine pour terminer une recette ?
  • regardé un film ?
  • prêté un outil ?
  • été cherché ses enfants à la sortie de l’école ?
  • échangé des plantes ou des graines ?
  • donné un coup de main pour rentrer du bois ?
  • mutualisé une machine à laver ?
  • proposé une chambre d’amis pour ses amis ?
  • prêté votre voiture……

L’ensemble des participants ayant répondu au moins une fois positivement à ces propositions, nous en avons conclu que nous étions prêts à rentrer dans le vif de notre sujet !01.jepg_-600x300

Pour commencer nous vous proposons un bref aperçu de l’histoire de l’habitat participatif : https://www.youtube.com/watch?v=pX6VUGE85u0

Ce document est extrait d’une présentation plus complète de l’habitat participatif intergénérationnel:

Que définit ce terme d’habitat participatif ?

Des mots s’envolent que nous pourrions collecter ainsi :

L’habitat participatif place les hommes au commencement de l’architecture et non à la fin.

habitat-groupé

  • il est composé d’espaces privés (habitations ou appartements autonomes) ainsi que d’espaces communs (jardins ou salles communes, atelier, buanderie, chambre d’amis….),
  • il prône l’épanouissement de la vie sociale sans affecter l’intimité de chaque individu,
  • il nécessite la volonté de vivre de manière collective,
  • il suppose que les habitants soient les gestionnaires et les acteurs et de leur mode de vie,
  • il intègre une construction qui respecte la santé des habitants et la préservation de l’environnement et,
  • il encourage une mixité sociale et générationnelle.
  • Il se décline en habitat neuf ou réhabilitation, en autoconstruction ou en autopromotion
  • il fait appel à des cadres juridiques différents : de la coopérative, à l’association, la SCIA ou la copropriété
  • il réfléchit à des financements appropriés :coopérative, bailleur social, locatif….

 

Des propos également entendus dans ce court reportage :

http://www.france2.fr/emissions/tout-compte-fait/habitat-partage-bienvenue-dans-un-monde-appart_412214

95431880_oimaginer_avecd_autres

 

 

 

 

 

L’habitat participatif ou coopératif est le seul habitat qui soit en mesure de répondre aujourd’hui au défi et à l’urgence d’un véritable « développement durable » puisqu’il allie les dimensions sociales, économiques et environnementales en impliquant les habitants dans une gouvernance solidaire et responsable sur l’ensemble de ces plans.

Témoignages :

jouy

Un habitat fête ses 30 ans : à Jouy le Moutier, Marie Claude et Mireille se rappellent d’un projet d’autopromotion difficile à monter mais qui  a fondé  le groupe. Depuis une vie solidaire s’est écoulée, les enfants ont grandi dans un environnement particulièrement favorable. Le groupe est resté très stable.

Arrivée

– L’association Hal’âge promeut en France, dans une dynamique citoyenne, l’habitat participatif et solidaire comme un choix d’habitat viable pour les personnes vieillissantes. Elle veille à ce que l’habitat participatif et solidaire soit accessible à toutes et tous. Jeune association Hâl’âge  a organisé un voyage en Allemagne pour s’inspirer de ce qui se fait à l’étranger. Reportage à travers deux exemples sur le site :     http://halage.info/?page_id=257

 

 

Atonix, un projet en cours de création à Courdimanche est raconté par Ludmilla. Ce projet est né de la volonté d’un groupe d’habitants qui a rencontré l’accueil positif et efficace d’une mairie. Dix familles de tous âges et horizons travaillent depuis 2011 à la création de leur habitat, dans le respect de normes environnementales. Un bailleur social est intégré au projet pour permettre une meilleure accessibilité.

Vers le site : http://atonix.fr/

atonix

OLYMPUS DIGITAL CAMERA– La commune de Saint Cyr en Arthies, et le parc régional du Vexin, réfléchissent à l’accueil d’un habitat participatif dans un écoquartier en devenir.

 

 

20160528_185215Des ateliers de co-conception sont organisés qui abordent les sujets architecturaux, environnementaux, les problèmes de travail et de transport… Un lieu idyllique pour un projet participatif. Une visite s’impose : http://lechampfoulon.net/

(Patrick Gautier et une future habitante.)

 

– Un petit film pour imaginer l’habitat participatif, il faut retenir que chaque projet trouvera sa propre identité et fera l’histoire d’un groupe : https://www.youtube.com/watch?v=TFMPr5pNzAw

Comme l’ont rappelé Mireille et Marie Claude, il y a 30ans, les projets d’habitat groupé se réalisaient dans un vide juridique total sans garantie pour les intrépides constructeurs.

CAHP-IDF-largeDepuis quelques années les réseaux se structurent considérablement  comme le confirment Jean Baptiste Dupont de l’association CAHP qui intervient en Ile de France (http://www.habitat-participatif-idf.org/):

– La loi Allur institue un début de cadre juridique

– Les réseaux sociaux multiplient les liens, les informations

– Des mairies coopèrent plus volontiers.

– Des professionnels se forment et proposent des services dédiés.

– Des bailleurs sociaux rentrent dans les projets…..

Quelques sites à visiter pour s’informer :

La Coordin’action milite pour favoriser l’inscription de l’Habitat Participatif dans les politiques publiques du logement :image_bf_imageLogo_Habitat_Participatif_OK

http://www.habitatparticipatif.net/la-coordinaction/

Le collectif a rédigé un livre blanc de l’habitat collectif disponible à la lecture au bout de ce lien :http://www.habitatparticipatif.net/wp-content/uploads/2015/04/LivreBlanc-HabitatParticipatif.pdf

logo-relie-toitRelie toits propose des annonces, des annuaires, des outils …. issus d’un travail collaboratif de la communauté :

http://relie-toits.org

 

Des articles et des vidéos collectés sur le web :

http://www.scoop.it/t/habitat-groupe-participatif

 

La revue Kaizen a édité un n° hors-série spécial qui répertorie 100 oasis, comme 100 kaizen-numero-special-oasis-un-nouveau-mode-de-vie(1)-270x319portraits de lieux de vie partagée.

Au début de l’année le mouvement des Colibris a lancé une université en ligne sur la constitution d’une oasis. Un succès incontestable  qui prouve l’engouement du public pour ces projets ; 20 000 personnes se sont inscrites.

Guy et Michèle nous confirment la pertinence des sujets abordés et des documents fournis. Suite à cette formation le mouvement propose d’aider à l’éclosion de 100 nouveaux lieux. Des documents seront bientôt accessibles la « Fabrique des Colibris », une plateforme de soutien de projets qui permettra de mettre en relation des porteurs de projet avec la communauté des colibris, afin de partager leurs besoins en bénévolat, expertises, financement participatif, prêt ou don de matériel…

En attendant il est possible de retrouver des vidéos sur le net :

oasis

Exemples :

Le cadre juridique :

https://www.youtube.com/watch?v=eNIMXGnS0WM

https://www.youtube.com/watch?v=zr6wIa_2rPc

Le plan financier

https://www.youtube.com/watch?v=Dwlc6DzIfaI

La gestion des ressources

https://www.youtube.com/watch?v=SkFwETAHVMY

Le facteur humain

https://www.youtube.com/watch?v=CMmAXdvNSwg

https://www.youtube.com/watch?v=sqijRlt7FIg         etc….

 

Pour donner une dernière fois la parole aux habitats voici quelques bulles :

http://www.habitatparticipatif.net/wp-content/uploads/2015/12/Paroles-dhabitants-BD.pdf

bd

et un extrait de film : 1+1=3

http://www.dailymotion.com/video/x1b9qn5_habitat-participatif-1-1-3_news

1+1=3 Habitat participatif

finAlors « pourquoi pas vous » ?

C’est ce que demande Philippe qui souhaite monter un projet sur le département,

C’est ce que propose Marc pour du logement locatif partagé.

C’est l’invitation lancée par Patrick au « Champ Foulon »

Ils étaient présents et vous attendent….. (Nous avons autorisation de vous donner leur contact !)

Merci à tous pour votre participation et un remerciement particulier à Henri et à Dominique qui ont su extraire de leur long passé militant de l’habitat groupé les informations qui ont enrichi nos échanges.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

100 lieux de vie à découvrir.

 

Aux quatre coins de la France, des femmes et des hommes construisent depuis des années des havres de paix : éco hameaux, écoquartiers, habitats groupés etc. Appelons-les Oasis. Ils sont, à leur échelle, la maquette d’une société plus éckaizen-numero-special-oasis-un-nouveau-mode-de-vieologique et plus humaine que  nous avons à construire.

http://www.colibris-laboutique.org/home/78-kaizen-numero-special-oasis-un-nouveau-mode-de-vie.html